Guillaume Monsaingeon > mappamundi

L'anatomie urbaine de Vaturi croise cartographie désensibilisée
et savoirs physiologiques en une magnifique convergence entre anatomie
intérieure du corps biologique et cartographie souterraine de la cité :
personne n'est jamais nulle part, et la cartographie provoque ici
une rencontre entre corps biologique et corps social.

Cartographier c'est ici s'exposer, rendre visible ce qui est cache sous
la peau ou la surface, c'est prendre le risque de la fragilité et de l'intimité.
En nous forçant à accepter une approche mythologique des entrailles,
Vaturi nous conduit à un transfert entre la neutralité technique des services
de voirie et la charge émotionnelle de notre anatomie.


02 / 02




mappamundi
 - 2011 
Museu Colecçao Berardo