Puis, paradoxalement, l’aléatoire retrouve le corps, et certaines visions
son tirées Figure d’ancêtre. D’autres, blanc sur blanc, travaillent
par arrachement, et sont des traversées, des empreintes traversées.

Par étirements, des anatomies transformées font une chirurgie du regard. 
Une géographie réversible du corps humain devient un monde fantastique. 
Oui, une fois de plus, on assiste à la peinture en train de se réinventer,
et c’est cela qui est beau à voir. Et qui ne se décrit pas. 
03 / 03

Catalogue : Being Time, Being Space
2002 - Galerie Avivson