« Je suis peintre plasticienne. A partir des planches anatomiques 
de la Renaissance, celles d’André Vésale et de l’imagerie médicale
contemporaine, mon travail interroge les polarités : face et envers, 
ouvrir et couvrir, dehors/dedans, dessus/dessous ; la topographie 
des ramifications internes, flux latent ou caché. 
 
Au cours de mes recherches des questions ont afflué mais les mots 
me manquent. Les historiens et les philosophes ont toujours interrogé
les œuvres d’art. Cette fois, c’est une artiste qui trouve la nécessité
d’interpeller les intellectuels pour élucider sa propre pratique. 
Ce renversement préside à l’initiative de ce livre. 
 
Qui ouvre et couvre le corps occidental et ses images, des Grecs 
de l’Antiquité jusqu’à notre siècle ? Dans quelles modalités ? 
Dans quelles limites ? Cette réflexion sera l’occasion d’approfondir 
la relation entre le droit à disséquer, la possibilité d’explorer in vivo,
la faculté de manipuler le corps biologique et la perception contemporaine 
du corps dans l’art. Chaque intervenant approchera le sujet dans l’axe 
et la cohérence de ses propres travaux. Leurs textes 
précéderont mon intervention d’artiste. »
 
03 / 03

ouvrir couvrir
en librairie le 7 octobre 2004

éditions Verdier
www.editions-verdier.fr